Archives

La Commission d'évaluation de l'enseignement collégial à Garneau

La Direction du Cégep Garneau a convié les professeur-e-s à une rencontre avec les représentant-e-s de la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial (CÉEC), rencontre qui aurait lieu le 11 mai prochain. Cette visite s’inscrit dans une tournée des collèges menée par la CÉEC dans la province. En mai 2014, le SPCFXG s’est doté d’un mandat visant à se dissocier formellement du processus d’audit d’assurance qualité à l’instar des autres syndicats affiliés à la FNEEQ. Pourquoi sommes-nous opposés à ce processus? Pourquoi nous semble-t-il primordial d’actualiser notre mandat lors de la visite de la CÉEC en mai prochain? 

Un peu d’histoire

Née en 1993 dans la foulée de la réforme dirigée par Lucienne Robillard, alors ministre de l’Éducation, la Commission de l’évaluation de l’enseignement collégial est un organisme qui relève de l’Assemblée nationale. Depuis sa création, la CÉEC a accompli des opérations d’évaluation, s’intéressant successivement aux programmes d’études, aux politiques institutionnelles d’évaluation des apprentissages et aux politiques institutionnelles d’évaluation des programmes. Depuis 2002, elle a aussi procédé à l’évaluation des plans stratégiques et des plans de réussite des collèges. Déjà, à l’époque, la FNEEQ avait de très sérieuses réserves concernant le pouvoir, le rôle et l’utilité de la commission.

« L’audit qualité » : un virage entrepreneurial

En mars 2013, la CÉEC a fait connaître ses nouvelles orientations dans un document intitulé Évaluation de l’efficacité des systèmes d’assurance qualité des collèges québécois. Désormais, l’approche de la CÉEC ne vise plus la qualité des activités, mais plutôt la qualité des mécanismes internes d’assurance qualité dont doivent se doter les collèges pour s’assurer de la qualité de leurs programmes d’études, de l’évaluation des apprentissages, de la planification stratégique et de la planification liée à la réussite. Cet « audit qualité » s’inscrit dans une vision marchande de l’éducation et une logique gestionnaire. De plus, comme nous le dénoncions dans L'I papier du 7 juin 2013, la CÉEC pratique désormais la métaévaluation : les collèges doivent maintenant faire à l’interne ce que la CÉEC faisait auparavant!

Une position locale claire

En avril 2014, le Regroupement cégep de la FNEEQ a adopté une résolution invitant ses syndicats affiliés à se dissocier formellement du processus d’audit d’assurance qualité de la CÉEC en s’abstenant d’y participer sous une forme ou une autre. Lors de l’assemblée générale du 22 mai 2014, le SPCFXG a répondu à cet appel en adoptant à l’unanimité la résolution suivante :

« Considérant que le nouveau processus d’assurance qualité mis en branle par la CÉEC :
-encourage l’uniformisation des pratiques d’enseignement et empiète ainsi sur l’autonomie collective et individuelle des professeur-e-s;
-marginalise le rôle des professeur-e-s dans la définition des critères qui fondent une éducation de qualité;
-disqualifie les pratiques des instances légitimes (assemblées départementales et comités de programmes) déjà en place au profit d’une instance extérieure;
-impose, en matière de réussite scolaire, une logique gestionnaire axée exclusivement sur l’atteinte des résultats;
-risque d’augmenter d’une façon significative les tâches administratives et bureaucratiques des professeur-e-s;
-constitue un mécanisme bureaucratique supplémentaire, mais non nécessaire, qui gruge des ressources humaines et financières importantes;

Considérant que tous les syndicats affiliés à la FNEEQ s’étant jusqu’à maintenant prononcés sur la question ont décidé de s’abstenir de participer au processus d’assurance qualité et par solidarité avec eux;

Considérant que la participation des professeur-e-s au processus d’assurance qualité actuellement mis en branle dans les cégeps constituerait une reconnaissance explicite de la légitimité de la CÉEC et du processus qu’elle met en œuvre,

Il est proposé que le SPCFXG se dissocie formellement du processus d’audit d’assurance qualité actuellement mis en branle par la CÉEC en s’abstenant d’y participer sous une forme ou sous une autre;
que le SPCFXG donne son appui à la campagne nationale de la FNEEQ contre l’assurance qualité. ».

Un mandat à actualiser le 11 mai

Vous avez été toutes et tous invités à participer à la rencontre avec la CÉEC, le 11 mai prochain. Certaines professeur-e-s ont été interpellés à titre de représentant-e-s de la formation créditée au Collège (période : 9 h 30 à 10 h 30) et d’autres professeur-e-s ont été interpellés à titre individuel pour une période libre entre 13 h et 14 h.

Afin de respecter notre position syndicale adoptée démocratiquement, le SPCFXG vous demande ne pas participer aux rencontres avec la CÉEC. Il importe de souligner que votre participation à ces rencontres ne fait aucunement partie de votre tâche d’enseignement, de coordination et qu’aucune instance du Cégep (Direction des études, Direction des ressources humaines) ne peut exiger votre présence. Vous pouvez contacter le SPCFXG si vous subissez des pressions indues à cet égard.

Assemblée générale : la CÉEC à l’ordre du jour

Faute de temps, nous n’avons pu traiter le point « Visite de la Commission de l’évaluation de l’enseignement collégial » lors de l’assemblée générale du 14 avril dernier. Cependant, nous avons remis la proposition suivante aux membres présents, proposition qui sera discutée lors de l’assemblée générale du 21 avril prochain.

« Considérant que le SPCFXG a adopté, lors de son assemblée générale du 22 mai 2014, une proposition à l'effet de se dissocier formellement du processus d'audit d'assurance qualité actuellement mis en branle par la CÉEC en s'abstenant d'y participer sous une forme ou sous une autre;
Considérant que la CÉEC, selon l'information transmise à tout le personnel le 4 avril dans une lettre de la Direction générale, « demande à rencontrer des individus ou des groupes qu’elle n’a pas formellement invités, mais qui souhaite rencontrer les membres du Comité de visite le 11 mai 2016, de 13 h à 14 h,

Il est proposé  que le SPCFXG mandate son président pour qu'il transmette à la CÉEC une déclaration qui dénonce le processus d'audit lors de cette rencontre du 11 mai 2016. ».

Au plaisir de vous voir nombreux et nombreuses lors de l’assemblée générale du 21 avril prochain.

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.