Archives

Les chiffres de la tâche seront transmis plus tard qu'à l'habitude

Le CRT lors duquel le Collège devait déposer le projet de répartition des ressources à l’enseignement 2013-2014 a été repoussé du 12 au 26 avril, ceci pour laisser le temps à la compagnie Skytech de programmer le système CLARA de façon à prendre en compte les modifications au calcul de la CI convenues nationalement en comité consultatif sur la tâche (à ce sujet, voir cet article). Ce délai dans la production du projet de répartition n’est pas forcément une mauvaise nouvelle considérant qu’il était prévu que M. Choquette et M. Patterson soient en vacances dans la semaine du 15 avril. Cela fait aussi en sorte que le projet sera déposé après l’entrée en fonction, le 22 avril, de la nouvelle directrice adjointe des études au Service de l’organisation et du cheminement scolaire, Mme Michelle Carrier.

Cela dit, bien que le CRT lors duquel le Collège déposera le projet de répartition aura lieu le 26 avril, il ne faut pas s’attendre à ce que les chiffres de la tâche soient transmis aux départements dès le 26 en après-midi. En fait, la partie syndicale entend remettre en question la pratique des dernières années voulant que le projet de répartition soit déposé et adopté dans une seule et même rencontre du CRT et demander que, dès cette année, la chose soit plutôt traitée en deux temps : dépôt du projet de répartition lors d’une première rencontre (le 26 avril), adoption du projet lors d’une seconde rencontre (par exemple, une semaine plus tard). Cette nouvelle procédure permettrait à la partie syndicale d’effectuer des vérifications plus complètes et plus rigoureuses et collerait davantage à ce que prévoit la convention collective.

En effet, la convention collective prévoit que le Collège doit présenter son projet de répartition au Syndicat au plus tard le 1er mai (8-5.08) et que, de là, le Collège et le Syndicat disposent de trois semaines pour chercher à en venir à une entente quant à la répartition des ressources entre les disciplines (8-5.14). C’est d’ailleurs en raison de la procédure prévue dans la convention collective que, dans la plupart des cégeps, les départements font les tâches en mai plutôt qu’en avril. En faisant les tâches en mai, ils disposent aussi de meilleures informations en ce qui a trait aux congés et aux libérations diverses, ce qui leur permet d’en tenir compte dans la confection du premier projet de tâche et leur évite d’avoir à faire de nombreux ajustements par la suite.

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.