Archives

Assemblée générale du 31 janvier : adoption d'une déclaration

Le mardi 31 janvier, le SPCFXG tenait une assemblée générale au sujet de la crise qui secoue l’équipe de gestion de notre collège. La demande à l’effet qu’une telle assemblée ait lieu avait été clairement exprimée par plusieurs membres lors de l’assemblée précédente du 19 janvier. Entre-temps, plusieurs membres avaient aussi signifié leur intérêt pour une rencontre où la directrice générale et un représentant du comité local de l’Association des cadres seraient présents pour faire part de leurs points de vue respectifs et répondre aux questions des membres. Voilà pourquoi l’exécutif a pris l’initiative d’inviter les deux parties à venir échanger avec les membres dans le cadre de l’assemblée du 31 janvier. La directrice générale a accepté l’invitation ; le président du comité local de l’Association des cadres, quant à lui, l’a déclinée en affirmant que « les cadres sont présentement engagés dans un processus de médiation/conciliation avec le Collège » et « qu’il serait inopportun de [se] lancer dans des explications publiques auprès du personnel du Collège à cette étape ».

Les échanges avec la directrice générale ont duré un peu plus d’une heure. Après son départ, l’Assemblée s’est penchée sur un projet de déclaration qui a été adopté avec une forte majorité. Voici le texte de cette déclaration :

Le SPCFXG souhaite que tous les membres de la communauté collégiale oeuvrent au rétablissement d’un climat de travail propice à l’exercice de notre mission d’enseignement.

Par conséquent :

nous déplorons la récente sortie publique au sujet du conflit entre les cadres et la direction générale, notamment en raison de son impact négatif sur l’image du collège et sur le bien-être de l’ensemble du personnel ;

nous donnons notre appui à toute tentative d’instaurer une culture du dialogue au collège ;

nous souhaitons que le processus de médiation entre les cadres et la direction générale se mette en branle et parvienne à des résultats le plus rapidement possible afin que la communauté collégiale s’en trouve apaisée.

Telle devient donc la position du SPCFXG par rapport au conflit entre les cadres et la direction générale. Par cette déclaration, le SPCFXG ne prend pas position en faveur de l’une ou l’autre des parties, mais exprime clairement ses attentes quant au type de climat de travail dans lequel il souhaite que ses membres puissent évoluer au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

Près de 120 professeurs ont participé à l’assemblée.

Articles précédents sur le même sujet :
« D’une assemblée à l’autre… » (20 janvier 2012) ;
« Bilan de la dernière assemblée générale » (2 décembre 2011).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.