Archives

Impacts des compressions budgétaires au Cégep Garneau : cinq exemples concrets

Le niveau des compressions budgétaires imposées au réseau collégial s’est accentué au cours de la dernière année, mais ce dernier fait face à un cycle de compressions qui s’est amorcé il y a maintenant plus de quatre ans. Au Cégep Garneau, les compressions récurrentes imposées au budget de fonctionnement depuis 2011-2012 s’élèvent maintenant à plus de 1 M $, ce qui représente une diminution de plus de 5 % de la subvention ministérielle compressible. Il faut savoir que la subvention ministérielle qui correspond à la masse salariale des professeurs (le « E », près de 66 % de la subvention ministérielle accordée au Cégep Garneau) n’est pas compressible, car conventionnée.

Dans les lignes qui suivent, nous présentons cinq exemples concrets qui illustrent les impacts de ce cycle de compressions budgétaires au Cégep Garneau.

Entretien ménager : Les poubelles ont été retirées des bureaux de façon à alléger le devis d’entretien ménager et à en réduire les coûts.

Frais facturés aux étudiants : Le Collège a augmenté de 47 % les frais afférents facturés aux étudiants, et les frais d’inscription aux activités sportives et socioculturelles ont été majorés de 50 %. De plus, des frais de 25 $ seront désormais facturés aux étudiants des programmes portable pour défrayer les coûts associés au soutien technique.

Personnel non enseignant : Dans la plupart des cas, le personnel non enseignant qui s’absente pour une période de courte durée n’est pas remplacé. Dans le cas des absences de moyenne ou longue durée, le personnel non enseignant n’est que partiellement remplacé. Quand il y a des départs à la retraite, certains postes ne sont pas maintenus. Conséquences : les autres membres des équipes de travail – et il peut s’agir de professeurs – doivent absorber le surcroît de travail.

Cliniques-école : Alors que, sous leur forme actuelle, les cliniques-école sont des milieux de formation à but non lucratif, le Collège souhaite en élargir la vocation pour qu’elles génèrent davantage de revenus pour le Collège. Ce faisant, des professeurs payés à même le budget alloué pour l’enseignement sont amenés à consacrer une part de leurs 173 heures à faire du « développement des affaires ».

Sur-/sous-embauche : Lorsqu’un collège engage un nombre de professeurs plus élevé que le nombre pour lequel il est financé, il se retrouve se retrouve en situation de sur-embauche et il doit débourser le coût de cette sur-embauche à même les autres enveloppes de son budget de fonctionnement. Pour cette raison, le Collège a voulu éviter à tout prix de se retrouver en situation de sur-embauche cette année, ce qui l’a amené à gérer la tâche de la session d’hiver de façon très serrée. Résultat : nous terminons l’année avec 13,130 ETC de sous-embauche.

Au-delà des conséquences engendrées par les compressions budgétaires imposées au réseau collégial, le plan d’austérité du gouvernement affecte directement les professeurs du Cégep Garneau d’au moins deux autres façons. Premièrement, les disciplines techniques qui doivent placer des stagiaires dans le réseau de la santé et des services sociaux ou dans les organismes communautaires sont aux prises avec des difficultés majeures engendrées par les bouleversements imposés à ces secteurs. Deuxièmement, la pierre angulaire du plan d’austérité du gouvernement, c’est la négociation du secteur public. Comme l’a déclaré récemment le nouveau ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, c’est en bonne partie grâce au gel du salaire des employés de l’État que le gouvernement compte parvenir à limiter la croissance des dépenses en éducation à 0,2 % en 2015-2016.

Articles précédents sur le même sujet :
- « Les professeurs de cégep se mobilisent contre les compressions budgétaires » (3 décembre 2014) ;
- « Où est l’Austérité ? L’Austérité est partout ! » (19 novembre 2014) ;
- « Négo 2015 : faire éclater le cadre » (10 septembre 2014).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.