Archives

À quand le retour des allocations ?

Le 18 août 2010, le SPCFXG et la direction du collège signaient l’Engagement sur l’amélioration des relations du travail. Par cette entente, le SPCFXG s’engageait entre autres à entamer des discussions avec la direction au sujet du fonctionnement de la Commission des études. Comme vous le savez, ces discussions ont eu lieu l’automne dernier par l’entremise d’un comité paritaire et ont conduit à des modifications au cadre réglementaire régissant la Commission des études (Arrangement local sur la Commission pédagogique, Règlement n° 1 portant sur la régie interne du collège). Par cette même entente, les deux parties s’engageaient aussi « à éviter tout ce qui aurait pour effet d’exacerber les tensions entre elles ». Enfin, cette entente prévoyait que le respect des engagements pris par le SPCFXG conduirait à terme à un retour à la pratique antérieure en matière d’allocations pour libération syndicale (vous pouvez relire le texte complet de l’Engagement en cliquant ici).

Avec l’année scolaire qui s’achève, l’heure est venue de faire le bilan de l’application de cette entente. Dans cet esprit, l’Assemblée générale du SPCFXG a adopté la résolution suivante lors de sa réunion du 19 avril dernier :

CONSIDÉRANT que l’Engagement sur l’amélioration des relations du travail signé le 18 août 2010 prévoyait que la direction procèderait à l’évaluation du respect des engagements pris par le Syndicat des professeur-e-s vers la fin de la session d’hiver 2011 ;

CONSIDÉRANT que nous sommes rendus à la fin de la session d’hiver 2011 ;

CONSIDÉRANT que ce même Engagement prévoyait qu’une évaluation positive du respect des engagements pris par le Syndicat entraînerait le retour à la pratique des années antérieures en matière d’allocations pour libération syndicale ;

CONSIDÉRANT que le Syndicat estime avoir respecté les engagements qu’il a pris par cet Engagement ;

IL EST PROPOSÉ que l’Assemblée générale du SPCFXG réclame dès maintenant le retour à la pratique des années antérieures en matière d’allocations pour libération syndicale.

L’exécutif transmettra cette résolution à la direction et espère pouvoir convenir rapidement d’une rencontre avec ses vis-à-vis pour avoir l’heure juste sur leur intention de ramener ou non les allocations pour libération syndicale au niveau des années passées (0,8 % des ÉTC alloués au volet 1, soit un peu plus de 3 ÉTC). Cependant, considérant les concessions et les efforts qui ont été faits par la partie syndicale pour favoriser le rétablissement du climat de travail, il serait étonnant et bien malvenu que la direction conclue l’année par une réponse défavorable à la demande de l’Assemblée.

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.