Archives

Réinjection massive de sous-embauche

Le 28 avril, en début de soirée, le Syndicat et le Collège se sont entendus en CRT sur le projet de répartition des ressources à l’enseignement 2014-2015. Ce projet prévoit notamment la réinjection de 9 des 12,426 ETC de sous-embauche cumulative au volet 1. Les parties ont convenu de répartir ces 9 ETC de la façon suivante :

Volet

Ressources réinjectées

Répartition

1

5 ETC

Entre toutes les disciplines au prorata du nombre d’ETC alloués au volet 1.

2 ETC

Entre les disciplines dont la CI moyenne des professeurs à temps plein en 2013-2014 était supérieure à 80, au prorata du nombre d’ETC alloués au volet 1 pondéré par l’écart entre ces CI moyennes et 80.

0,5 ETC

Pour les cours du cheminement Tremplin DEC afin d’augmenter le ratio d’encadrement

2

1,5 ETC

Pour des mesures pédagogiques structurantes et susceptibles d’augmenter l’attractivité des programmes d’études du Cégep Garneau.

Tout au long des discussions avec le Collège concernant la sous-embauche, la partie syndicale a poursuivi deux objectifs : 1° que le nombre d’ETC réinjectés soit assez élevé pour permettre une dépense réelle de sous-embauche ; 2° que la sous-embauche générée au volet 1 soit réinjectée au volet 1, le volet 1 de la tâche correspondant aux activités d’enseignement proprement dit.

Or, le 22 avril, le Collège avait proposé au Syndicat de réinjecter 5 ETC issus de la sous-embauche générée au volet 1 de la façon suivante : 3,5 ETC au volet 1 et 1,5 ETC aux volets 2 et 3 aux fins de l’élaboration et de la mise en place de mesures pédagogiques structurantes et susceptibles d’augmenter l’attractivité du Cégep Garneau. Le 24 avril, jugeant que la proposition du Collège nous éloignait trop des objectifs poursuivis, l’Assemblée avait adopté la résolution suivante :

Que l’Assemblée générale du SPCFXG exige une réinjection massive de sous-embauche au volet 1 en 2014-2015 ; que cette réinjection soit posée comme une condition pour que le Syndicat accepte que, à titre exceptionnel, pour l’année 2014-2015, 1,5 ETC de sous-embauche soit réinjecté au volet 2.

C’est sur cette base que les discussions se sont poursuivies avec le Collège en CRT les 25 et 28 avril et qu’une entente a été conclue. Compte-tenu des objectifs poursuivis et du mandat reçu de l’Assemblée, la partie syndicale juge cette entente très satisfaisante. En effet, en réinjectant 9 ETC, on risque moins de revivre le scénario des deux dernières années, au terme desquelles on s’est retrouvé, à chaque fois, avec plus de 12 ETC de sous-embauche au volet 1 malgré la réinjection, à chaque fois, d’environ 4 ETC. De plus, l’entente prévoit que « le fait de réinjecter des ressources issues de la sous-embauche générée au volet 1 ailleurs qu’au volet 1 […] constitue une mesure exceptionnelle mise en vigueur pour la seule année 2014-2015 », ce qui nous donne la garantie que, s’il reste de la sous-embauche issue du volet 1 à écouler au terme de l’année 2014-2015, elle sera réinjectée au volet 1.

Article précédent sur le même sujet :
- « État de la sous-embauche » (2 décembre 2013).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.