Archives

Suivis administratifs : un cadre de référence est nécessaire

À ce jour, le Collège ne dispose d’aucun cadre de référence institutionnel en ce qui a trait aux processus de suivi administratif auxquels les professeurs peuvent être soumis. Le Syndicat, qui accompagne généralement les professeurs qui sont soumis à de tels processus, a souvent déploré l’absence de règles à ce sujet puisqu’en l’absence de règles, l’arbitraire tend à s’immiscer. Depuis plusieurs années, le Syndicat réclame des garanties qui permettraient de ne plus douter de la rigueur, de la transparence et du professionnalisme avec lesquels sont menés les suivis administratifs par les représentants du Collège.

La demande syndicale de poser des balises claires qui viendraient encadrer la manière de conduire les suivis administratifs a pris une dimension nouvelle depuis que le Collège s’est doté d’une direction des études au sein de laquelle trois directeurs adjoints se répartissent entre eux la gestion des départements et des programmes. Cette nouvelle structure fait en sorte que ces gestionnaires occupent la fonction de supérieur immédiat par rapport aux personnes qui œuvrent au sein des départements et des programmes dont ils ont la responsabilité. Ils sont donc appelés à intervenir en ce sens auprès des employés qui leur sont subordonnés. La manière dont telle ou telle situation problématique est abordée peut donc varier considérablement d’un gestionnaire à l’autre, selon la personnalité, l’expérience ou les compétences de chacun. Ceci peut conduire à des iniquités de traitement pour des personnes qui auraient rencontré des difficultés similaires.

En ce moment, il y a donc, d’une part, un risque qu’en cas de suivi administratif, un employé se retrouve soumis à un traitement arbitraire de la part de son employeur et, d’autre part, un risque que des employés soient traités inéquitablement les uns par rapport aux autres, dépendamment du gestionnaire au dossier.

En janvier 2014, la Direction des ressources humaines a fait connaître à l’Exécutif syndical son intention d’entreprendre des travaux visant à établir une marche à suivre concernant les suivis administratifs. En août dernier, un comité paritaire syndical-patronal a été formé dans le but de créer un espace de dialogue entre les parties à ce sujet. Bien que nous ne connaissions toujours pas précisément le mandat dudit comité, les thèmes qui y seront abordés et l’échéancier de ses travaux, nous en connaissons la composition : Sandra Dumont, directrice des ressources humaines, Marielle Pratte, directrice adjointe des études responsable du SSEA, et Marc Rochette, directeur adjoint des études au SDPPE, représenteront la partie patronale, et Annie L’Heureux, vice-présidente à la pédagogie, Julie Martineau, agente syndicale, et Pierre Mercure, président, représenteront la partie syndicale.

La question des suivis administratifs fera bientôt l’objet d’une discussion en assemblée générale. Ce sera l’occasion, pour l’Exécutif, d’informer les membres au sujet des suivis administratifs, de partager certaines observations et d’aller chercher les mandats qui seront portés dans les travaux du comité.

Ce texte est le premier d’une série d’articles dans lesquels nous aborderons la problématique des suivis administratifs. Qu’est-ce qu’un suivi administratif ? Quelles dispositions de la convention collective encadrent ce type de processus ? Quelles sont les situations qui peuvent conduire à un suivi administratif ? À quoi les professeurs qui font l’objet d’un suivi administratif sont-ils soumis ? Quand le processus de suivi administratif commence-t-il et quand se termine-t-il ? Qui intervient dans un tel processus ? Voilà un échantillon des questions auxquelles il est impératif de trouver des réponses afin de s’assurer que tous les professeurs qui auront à faire face à un processus de suivi administratif soient traités équitablement les uns part rapport aux autres.

Par Julie Martineau, agente syndicale.

Article précédent sur le même sujet :
- « Une rencontre pour faire le point » (3 septembre 2014).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.