Archives

Interventions administratives : l'Assemblée générale réaffirme les positions historiques du Syndicat

Le SPCFXG réclame depuis longtemps des garanties qui permettraient de ne plus douter de la rigueur, de la transparence et du professionnalisme avec lesquels sont menées les interventions administratives auprès du personnel enseignant. En janvier 2014, en réponse à cette demande, la Direction des ressources humaines (DRH) avait fait connaître son intention d’entreprendre des travaux visant à établir une marche à suivre concernant les suivis administratifs. La DRH a précisé son intention l’automne dernier en annonçant vouloir se doter d’un programme d’évaluation administrative du personnel enseignant.

En vue des discussions qui seront menées avec le Collège sur la question de l’évaluation administrative et sur celle, plus large, des interventions administratives auprès du personnel enseignant, trois propositions ont été adoptées par l’Assemblée générale le 19 février dernier. Ces trois propositions réaffirment les positions historiques du Syndicat sur ces sujets et définissent la posture qui sera celle des officiers syndicaux tout au long des discussions avec le Collège.

 

PROPOSITION 1 :

Que l’Assemblée générale du SPCFXG réaffirme les demandes historiques du Syndicat à l’effet que les processus d’intervention administrative auprès du personnel enseignant soient :

- connus ;
- adaptés aux différents types de situations problématiques rencontrées ;
- respectueux de notre contrat de travail et du cadre réglementaire ;
- soucieux du mieux-être individuel et collectif.

 

PROPOSITION 2 :

Que l’Assemblée générale du SPCFXG réaffirme les demandes historiques du Syndicat à l’effet que le programme d’évaluation administrative du personnel enseignant prévoie minimalement :

- un cadre rigoureux justifiant le passage d’une forme d’intervention de type « accompagnement » à une forme d’intervention de type « évaluation administrative » ;
- des processus adéquats d’évaluation, qui permettent l’identification circonscrite des difficultés sérieuses d’exécution du mandat d’enseignement ;
- l’expression explicite des attentes du Cégep à l’égard des difficultés identifiées ;
- le déploiement adéquat de mesures d’aide concrètes et soutenues ;
- des mesures rigoureuses de contrôle de l’atteinte des attentes exprimées.

 

PROPOSITION 3 :

Que l’Assemblée générale du SPCFXG réaffirme la demande historique du Syndicat à l’effet que, dès le début d’un processus d’intervention administrative auprès du personnel enseignant, le ou les professeur-e-s concernés soient informés par l’administration de leur droit à être accompagnés par une représentante ou un représentant syndical, et ce, tout au long dudit processus d’intervention administratif.

 

Pour plus d’information sur la question des interventions administratives, la posture du Syndicat à cet égard et le cheminement des discussions avec le Collège, nous vous invitons à consulter les articles ci-dessous ou à prendre connaissance de la présentation PowerPoint utilisée lors de l’assemblée générale du 19 février.

Articles précédents sur le même sujet :
- « Suivis administratifs : Le retour au comportement attendu (2 de 2) » (4 février 2015) ;
- « Suivis administratifs : Le retour au comportement attendu (1 de 2) » (21 janvier 2015) ;
- « Suivis administratifs : Quatre principes incontournables » (27 novembre 2014) ;
- « Suivis administratifs : Un cadre de référence est nécessaire » (5 novembre 2014).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.