Archives

Assurance qualité : notre position sur la CÉEC « nouvelle mouture »

En avril dernier, le Regroupement cégep de la FNEEQ adoptait une résolution invitant ses syndicats affiliés à se dissocier formellement du nouveau processus d’audit d’assurance qualité actuellement mis en branle par la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial (CÉEC) en s’abstenant d’y participer sous une forme ou sous une autre. Le 22 mai dernier, après une présentation des nouvelles orientations de la CÉEC, l’Assemblée générale du SPCFXG a répondu à cet appel en adoptant la proposition suivante :

CONSIDÉRANT que le nouveau processus d’assurance qualité mis en branle par la CÉEC :

- encourage l’uniformisation des pratiques d’enseignement et empiète ainsi sur l’autonomie collective et individuelle des professeur-e-s ;

- marginalise le rôle des professeur-e-s dans la définition des critères qui fondent une éducation de qualité ;

- disqualifie les pratiques des instances légitimes (assemblées départementales et comités de programme) déjà en place au profit d’une instance extérieure ;

- impose, en matière de réussite scolaire, une logique gestionnaire axée exclusivement sur l’atteinte des résultats ;

- risque d’augmenter d’une façon significative les tâches administratives et bureaucratiques des professeur-e-s ;

- constitue un mécanisme bureaucratique supplémentaire, mais non nécessaire, qui gruge des ressources humaines et financières importantes ;

CONSIDÉRANT que tous les syndicats affiliés à la FNEEQ s’étant jusqu’à maintenant prononcés sur la question ont décidé de s’abstenir de participer au processus d’assurance qualité et par solidarité avec eux ;

CONSIDÉRANT que la participation des professeur-e-s au processus d’assurance qualité actuellement mis en branle dans les cégeps constituerait une reconnaissance explicite de la légitimité de la CÉEC et du processus qu’elle met en oeuvre ;

IL EST PROPOSÉ :

- que le SPCFXG se dissocie formellement du processus d’audit d’assurance qualité actuellement mis en branle par la CÉEC en s’abstenant d’y participer sous une forme ou sous une autre ;

- que le SPCFXG donne son appui à la campagne nationale de la FNEEQ contre l’assurance qualité.

À l’heure actuelle, nous ne savons toujours pas à quel moment notre collège recevra la visite de la CÉEC et sera soumis à l’audit d’assurance qualité. Le moment venu, nous vous proposerons un plan d’action plus précis à mettre en œuvre pour appliquer la résolution de l’Assemblée.

Par ailleurs, la question de la CÉEC risque d’être un enjeu important de la prochaine négo à la table sectorielle. En effet, l’une des demandes soumises à la consultation des assemblées générales est de « mettre sur pied des coordinations nationales de programme et de discipline en lieu et place des organismes de certification externes et de la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial » (demande 4.7, p. 21). Voilà qui revient ni plus ni moins à demander que la CÉEC soit dissoute.

Articles précédents sur le même sujet :
- « Assurance qualité : la FNEEQ appelle à ne pas participer aux travaux de la CÉEC » (2 mai 2014) ;
- « La Commission d’évaluation de l’enseignement collégial se lance dans la métaévaluation » (7 juin 2013).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.