Archives

Négo 2015 : Le gouvernement nous offre une baisse de salaire de 7 % sur cinq ans

Le 15 décembre dernier, le négociateur en chef du gouvernement rencontrait les négociateurs du Front commun pour présenter les offres patronales relatives aux matières de table centrale. Voici une présentation des grandes lignes de ce dépôt patronal, accompagnée de quelques explications complémentaires.

Durée de la convention collective : Le gouvernement propose de conclure une convention collective de cinq ans plutôt que de trois ans comme nous le demandons. Il s’agit là d’un enjeu stratégique important : une convention collective de cinq ans venant à échéance le 31 mars 2020 permettrait au gouvernement de reporter la prochaine ronde de négociation après les prochaines élections, tandis qu’une convention de trois ans ferait en sorte que la prochaine ronde de négociation se déroulerait juste avant les élections, ce qui nous donnerait alors un meilleur rapport de force.

Salaire : Le gouvernement propose des augmentations salariales de 3 % sur cinq ans, ventilées de la façon suivante : 0 %, 0 %, 1 %, 1 %, 1 %. Considérant que la cible de maîtrise de l’inflation établie par la Banque du Canada est de 2 % par année, ceci revient à nous offrir une baisse de salaire de près de 7 % sur cinq ans. L’« offre » du gouvernement est donc bien éloignée de notre demande de 13,5 % d’augmentation sur trois ans (rattrapage salarial par rapport aux autres salariés québécois : 2 % par année ; protection contre la hausse du coût de la vie : 2 % par année ; participation à l’enrichissement collectif : 0,5 % par année).

Par ailleurs, dans son dépôt, le gouvernement fait fi de notre demande à l’effet que, comme pour les autres employés de l’État, les échelles salariales des professeurs de cégep soient majorées le 1er avril plutôt que le 1er juin.

Régime de retraite : Alors que le Front commun souhaite le statu quo en matière de régime de retraite, le gouvernement tente une offensive majeure de ce côté. Il propose plusieurs mesures visant à réduire le coût du régime qui auraient pour effet d’appauvrir les travailleurs retraités, les principales étant les suivantes :

- augmenter la réduction actuarielle de 4,0 % à 7,2 % par année pour les départs à la retraite anticipés ;

- calculer la rente de retraite sur la base des huit plutôt que des cinq meilleures années de salaire ;

- faire passer l’âge de la retraite sans pénalité de 60 à 62 ans pour ceux qui n’ont pas atteint 35 années de service créditées.

Tout ça alors que notre régime de retraite (le RREGOP) est en bonne santé : il est capitalisé à 96 % et les employés et l’employeur cotisent à parts égales depuis… 1982 ! On est très loin des difficultés auxquelles font face certains régimes de retraite d’employés municipaux. En fait, s’il fallait absolument identifier une difficulté à laquelle notre régime de retraite est confronté, ce serait celle-ci : le gouvernement nous doit toujours le tiers de sa part de 50 %.

Voilà donc les grandes lignes du dépôt patronal à la table centrale. Quant au dépôt patronal sur les matières qui seront négociées à la table sectorielle des professeurs de cégep, il avait lieu aujourd’hui, à 14 h. Nous vous en ferons connaître le contenu dès que possible.

Références :
- Pour lire le dépôt patronal sur les matières de table centrale, cliquez ici.
- Pour consulter les demandes du Front commun relatives aux matières de table centrale, cliquez ici.

Articles précédents sur le même sujet :
- « La demande salariale du Front commun » (3 décembre 2014) ;
- « Négo 2015 : « Des salaires d'une autre époque » : réplique du Front commun à Alain Dubuc » (12 novembre 2014) ;
- « Négo 2015 : Dépôt de nos demandes de négociation » (5 novembre 2014) ;
- « Négo 2015 : L’Assemblée générale se prononce sur les demandes de table centrale » (17 septembre 2014).
- « Négo 2015 : Faire éclater le cadre » (10 septembre 2014).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.