Archives

Des syndicats de la FNEEQ se prononcent sur la tenue d'une journée de grève le 1er mai

Le 24 février dernier, le Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Sherbrooke (SPECS) s’est doté d’un mandat de grève pour le 1er mai. Cette journée de grève vise à s’opposer aux mesures d’austérité imposées par le gouvernement. La proposition adoptée par l’Assemblée générale du SPECS (pour : 79,8 % ; contre : 20,2 %) est à l’effet de débrayer le 1er mai si au moins dix syndicats du Regroupement cégep de la FNEEQ font de même.

Suite à l’adoption de cette proposition, le SPECS a interpelé les 46 syndicats du Regroupement cégep de la FNEEQ, les invitant à consulter leurs membres dans le même sens. En date d’aujourd’hui, deux autres syndicats du Regroupement cégep de la FNEEQ (Joliette et St-Jérôme) ont voté en faveur d’une journée de grève le 1er mai pour s’opposer aux mesures d’austérité, et au moins quinze autres syndicats prévoient tenir un tel vote au cours du mois d’avril. Dans chaque cas, le seuil retenu pour le déclenchement de la grève est de dix syndicats du Regroupement cégep de la FNEEQ.

L’Exécutif du SPCFXG est présentement en réflexion quant à la tenue d’un tel vote de grève en nos murs. Entre-temps, la proposition suivante a été adoptée le 26 mars en assemblée générale :

CONSIDÉRANT que le Gouvernement du Québec impose actuellement des compressions budgétaires qui compromettent la capacité de l’État de fournir des services publics universels de qualité ;

CONSIDÉRANT que le secteur de l’éducation (commissions scolaires, cégeps et universités) est particulièrement touché par ces mesures d’austérité ;

CONSIDÉRANT que nous sommes des employé-e-s de l’État et que ces mesures d’austérité sont incompatibles avec nos objectifs de négociation ;

- Que le SPCFXG s’engage activement et solidairement dans la lutte contre les mesures d’austérité imposées par le gouvernement du Québec ;

- Que le SPCFXG envisage cette lutte comme une partie intégrante de la lutte pour la protection et l’amélioration de nos conditions de travail dans le cadre de la présente négociation ;

- Qu’un comité de mobilisation soit formé pour susciter la participation des membres du SPCFXG aux actions et aux moyens de pression qui seront mis de l’avant au cours des prochains mois, tant dans le cadre de la lutte contre l’austérité que de la négociation.

En complément :
- Compilation des résultats des votes de grève pour le 1er mai dans les syndicats FNEEQ ;
- « Pour répondre à Leitao : la grève sociale le 1er mai 2015 » (lettre ouverte du président du SPECS publiée dans La Tribune du 29 mars 2015).

Articles précédents sur le même sujet :
- « Les grandes entreprises pourraient-elles payer plus d’impôts ? » (10 février 2015) ;
- « Les professeurs de cégep se mobilisent contre les compressions budgétaires » (3 décembre 2014) ;
- « Où est l’Austérité ? L’Austérité est partout ! » (19 novembre 2014) ;
- « Négo 2015 : Faire éclater le cadre » (10 septembre 2014).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.