Archives

Relativité salariale : un nouvel interlocuteur appelé à la table

Les 19 et 20 septembre derniers, les délégués au Regroupement cégep de la FNEEQ, réunis en instance, ont reçu rapport des derniers développements dans le dossier de la relativité salariale.

Comme nous vous en informions il y a deux semaines, une première rencontre a eu lieu le 12 septembre entre nos représentants de la FNEEQ et de la CSN et ceux du Conseil du trésor et du ministère de l’Enseignement supérieur (MESRST). Lors de cette rencontre, nos représentants ont fait part de nos désaccords et de notre incompréhension par rapport à l’évaluation que le Conseil du trésor fait de notre catégorie d’emploi.

Le 16 septembre, en marge d’une rencontre de la CSN et de la FNEEQ avec le MESRST concernant la formation en soins infirmiers, la vice-présidente de la FNEEQ responsable du Regroupement cégep, Micheline Thibodeau, a pu s’entretenir avec le ministre concernant le dossier de la relativité salariale. Elle a insisté sur le fait qu’à notre avis, l’évaluation du Conseil du trésor est fondée sur une mauvaise compréhension de notre travail, ce à quoi le ministre a répondu qu’une personne connaissant bien la nature de notre travail serait présente à la table lors de la prochaine rencontre avec le Conseil du trésor.

Cette nouvelle rencontre avec le Conseil du trésor a eu lieu le 18 septembre et, en effet, une personne « connaissant bien la nature de notre travail » s’est ajoutée à la table : il s’agit de Serge Racicot, qui représentait le ministère de l’Éducation au sein du comité paritaire dont les travaux ont conduit, en 2008, au rapport Enseigner au collégial… Portrait de la profession. Lors de cette rencontre, les représentants du Conseil du trésor ont fait un certain nombre d’admissions concernant la nature de notre travail, desquelles se dégage une certaine ouverture à revoir l’évaluation qu’ils ont faite de notre catégorie d’emploi. Il a été convenu que d’autres rencontres auraient lieu avec le Conseil du trésor. Dans ce contexte, les délégués au Regroupement cégep ont convenu de maintenir le plan d’action en cours mais de donner une chance à la négociation de produire des résultats avant d’accentuer les moyens de pression.

Au plan local, la mise en œuvre du plan d’action va bon train. Dix départements ont déjà signifié leur appui aux revendications de la FNEEQ en lien avec les travaux de relativité salariale. Ces revendications ont aussi été présentées à la Commission des études le 18 septembre, au Conseil d’administration le 23 et au Comité des relations du travail le 27. À ces trois tribunes, le Collège a signifié son entier appui à nos revendications, de manière cohérente avec la position de la Fédération des cégeps. Enfin, plusieurs dizaines de courriels ont été envoyés au Conseil du trésor par des professeurs de notre cégep. Nous vous invitons d’ailleurs à poursuivre cette campagne de courriels qui, comme vous pouvez le constater, a commencé à produire ses effets.

Articles précédents sur le même sujet :
« Relativité salariale : action ! » (13 septembre 2013) ;
« Relativité salariale : les professeurs de cégep déclassés » (8 septembre 2013).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.