Archives

Optimisation des programmes d'études professionnelles et techniques : 5 programmes touchés à Garneau

La Direction générale de la formation professionnelle et technique (DGFPT) du Ministère de l’Éducation pilote actuellement la réalisation d’un plan d’optimisation des programmes d’études professionnelles et techniques. Selon le document de présentation produit par la DGFPT, ce plan vise deux objectifs généraux : 1° accroître l’efficience des investissements publics consacrés à la formation professionnelle et technique, et 2° accroître la polyvalence des diplômés du secteur professionnel et technique. Plus concrètement, ce plan d’optimisation pourrait conduire à la création de programmes plus génériques (c’est-à-dire à la « fusion » de certains programmes) et à l’abolition de certains programmes dont l’existence ne serait plus justifiée dans les conditions actuelles du marché du travail.

Dans notre collège, cinq programmes techniques sont touchés par le plan d’optimisation : Techniques de l’informatique, Techniques de bureautique, Techniques de comptabilité et de gestion, Gestion de commerces et Techniques policières (ce dernier programme n’est cependant visé qu’à titre de programme de référence et non à titre de programme qui pourrait éventuellement être fusionné à un autre ou aboli).

À ce stade-ci, la DGFPT procède à l’examen de chacun des programmes d’études visés par le plan, ce qui signifie qu’on est encore relativement loin du moment où certains d’entre eux pourraient être fusionnés ou abolis. Par contre, les informations – très vagues et incomplètes – que la FNEEQ a pu obtenir sur ce dossier ont de quoi soulever des inquiétudes, surtout quant à la nature des consultations qui ont eu lieu, ont lieu ou auront lieu dans le milieu de l’éducation, notamment auprès des enseignants qui oeuvrent au sein des différents programmes. En effet, le plan d’optimisation, tel qu’il est présenté dans le document produit par la DGFPT, prévoit des consultations auprès des associations patronales du milieu de l’éducation (Fédération des commissions scolaires et Fédération des cégeps) et des partenaires du milieu du travail, mais n’en prévoit aucune auprès des syndicats du milieu de l’éducation et des associations étudiantes. Dans ce contexte, le Regroupement cégep a adopté la résolution suivante lors de sa réunion des 8 et 9 septembre derniers :

Que le regroupement cégep invite chaque syndicat à informer ses membres du plan d’optimisation et à exiger du collège une consultation formelle de chaque programme d’études concerné.

Nous en sommes à réfléchir à la meilleure façon de mettre cette recommandation en application.

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.