Archives

La proposition 2 du prochain congrès de la CSN portera sur l'éducation

Le 63e congrès de la CSN aura lieu à Montréal du 15 au 20 mai prochains. Les onze propositions qui seront débattues à cette occasion ont été adoptées par le comité pré-congrès les 5 et 6 avril derniers et dévoilées en primeur le 7 avril aux délégués de l’Assemblée générale du Conseil central de Québec-Chaudières-Appalaches. La proposition 2, qui figure dans le bloc intitulé « Réduire les inégalités sociales », porte spécifiquement sur la question de l’éducation et de la formation :

Que la CSN poursuive avec ses organisations affiliées ses interventions en éducation :

a)  en menant avec ses partenaires syndicaux et sociaux une campagne de valorisation de l’éducation ;

b)  en revendiquant auprès du gouvernement qu’il fasse de l’éducation une véritable priorité nationale ;

c)  en poursuivant la lutte pour l’instauration progressive de la gratuité scolaire à tous les ordres d’enseignement et en continuant à s’opposer à toute hausse des droits de scolarité à l‘université ;

d)  en accordant une attention spéciale au décrochage scolaire et en s’attaquant aux déterminants socio-économiques qui influencent, dès la petite enfance, la réussite scolaire et le parcours scolaire des jeunes ;

e)  en revendiquant auprès des entreprises des formations qui visent à améliorer les compétences de base des travailleuses et des travailleurs, notamment pour les personnes qui ne savent ni lire ni écrire ou qui n’ont pas la connaissance du français ; en réclamant du gouvernement un financement supplémentaire pour développer des ressources publiques et communautaires de formation.

De notre point de vue, les éléments a) et b) de cette proposition sont particulièrement intéressants dans la mesure où ils font écho aux démarches entreprises l’automne dernier par le SPCFXG à l’effet de relancer la diffusion du manifeste Faire de l’éducation publique la priorité nationale du Québec.

En effet, l’automne dernier, à l’invitation du SPCFXG, les syndicats FNEEQ de la région de Québec-Chaudière-Appalaches convenaient d’une initiative commune à l’effet de relancer la diffusion de ce manifeste. Cette initiative a notamment conduit à la présentation du manifeste devant l’Assemblée générale du CCQCA le 3 février dernier et à l’adoption par celle-ci d’une proposition mandatant le Conseil central pour qu’il fasse la promotion et la diffusion du manifeste auprès de ses syndicats affiliés, lesquels sont issus de tous les secteurs d’activité économique.

Par ailleurs, l’initiative du SPCFXG est en voie d’amener la FNEEQ à investir des fonds dans une campagne de diffusion du manifeste sur les réseaux sociaux. L’adoption de la proposition 2 par le Congrès de la CSN pourrait d’ailleurs contribuer à donner davantage d’envergure à cette initiative. D’abord locale puis régionale, il va de soi qu’il est souhaitable qu’elle s’étende le plus largement possible.

Articles précédents sur le même sujet :
« Retour sur l'assemblée générale du CCQCA du 3 février » (4 février 2011) ;
« L’éducation publique : d’enjeu régional à priorité nationale » (28 janvier 2011).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.