Archives

Négo 2015 : Le Front commun à la recherche de mandats de grève

Réunis dans leurs instances respectives la semaine dernière, les délégués des syndicats du Front commun ont approuvé le libellé de la proposition de mandat de grève qui sera soumise aux assemblées générales au cours du mois de septembre. À compter de cette semaine, les 400 000 membres représentés par le Front commun seront appelés à mandater leur syndicat pour « déclencher une grève légale de 6 jours à exercer en Front commun sur une base rotative et régionale ou nationale, et ce, en tenant compte de la conjoncture de la négociation ». Pour ce qui est du SPCFXG, les membres seront consultés dans le cadre de l’assemblée générale du 24 septembre.

Concrètement, la proposition du Front commun signifie que les 6 jours de grève ne seraient pas exercés en un seul bloc. Chaque syndicat serait appelé à faire jusqu’à 6 jours de grève, mais ceux-ci pourraient se ventiler en blocs de 1, 2 ou 3 jours consécutifs. Lorsqu’un syndicat sera en grève, tous les syndicats de la même région qui font partie du Front commun seront en grève. Il pourrait aussi arriver qu’une même journée, tous les syndicats du Front commun, quelle que soit leur région, soient en grève de façon simultanée.

Pour vous préparer à l’assemblée générale de grève du 24 septembre, nous vous encourageons à prendre connaissance des trois documents suivants :

- un tableau qui résume les enjeux de la présente négociation ;
- une foire aux questions qui aborde les aspects techniques liés à l’exercice de la grève ;
- un argumentaire élaboré par le Front commun.

Des copies papier de ces trois documents ont été ou seront déposées dans vos départements lors de la cantine syndicale de cette semaine.

Pendant la période de recherche de mandat de grève (septembre) et d’ici l’exercice éventuel de la grève (au plus tôt à la mi-octobre), les syndicats du Front commun sont appelés à mettre en œuvre des actions de visibilité et de perturbation. À court terme, nous vous demanderons de participer à trois actions :

- d’ici le 18 septembre : remise des plans de travail des départements et comités de programme au Syndicat plutôt qu’à la Direction ;
- le samedi 3 octobre : manifestation nationale du Front commun à Montréal ;
- le lundi 5 octobre : action de perturbation dans tous les cégeps à l’occasion de la Journée mondiale des enseignant-e-s.

L’idée, bien sûr, est de procéder à une escalade des moyens de pression qui culminerait, si nécessaire mais pas nécessairement, avec l’exercice de la grève.

Articles précédents sur le même sujet :
- « Négo 2015 : De la conciliation à la médiation… et à la grève ? » (3 juin 2015) ;
- « Négo 2015 : Info-négo # 3 - Table centrale - 9 avril 2015 » (15 avril 2015) ;
- « Négo 2015 : La Cour d’appel confirme que les professeurs doivent être rémunérés pour la reprise de journées de grève » (4 mars 2015) ;
- « Négo 2015 : Le droit de grève jouit maintenant d’une protection constitutionnelle » (25 février 2015).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.