Archives

Relativité salariale : action !

Hier midi, l’Assemblée générale a adopté à l’unanimité un plan d’action s’inscrivant dans le cadre de l’opération « Dérangement 21 » lancée par le Regroupement cégep de la FNEEQ il y a une semaine. Plus d’une centaine de professeurs étaient présents à l’assemblée. Le plan d’action prévoit l’adoption de résolutions par les départements, la présentation de nos revendications auprès des principales instances du Collège (CRT, CÉ et CA) de même qu’auprès d’autres comités institutionnels, l’envoi de courriels au Conseil du trésor pour l’informer de ce qu’est la réalité de l’enseignement collégial et, enfin, la tenue, au moment jugé opportun par l’Exécutif, d’une assemblée générale visant à déterminer les modalités d’une suspension de la participation des professeurs à certaines activités collectives non reconnues par le Conseil du trésor comme faisant partie intégrante de notre tâche. Nous vous invitons à participer activement à sa mise en oeuvre.

Par ailleurs, tel qu’annoncé en assemblée, le plan d’action initié la semaine dernière et la sortie médiatique du 7 septembre ont permis à nos représentants de la FNEEQ d’obtenir une rencontre avec le Conseil du trésor, rencontre qui a eu lieu hier en fin d’après-midi. Les représentants du Conseil du trésor étaient accompagnés de représentants du ministère de l’Enseignement supérieur. Voici le rapport que la FNEEQ nous a transmis aujourd’hui :

« Nous avons rencontré, hier à 16 h, les représentantes et les représentants du Conseil du trésor et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie.

Au moment de cette rencontre, nous avons transmis les messages suivants.

- L’évaluation déposée par le Conseil du trésor en juin dernier constituait une rupture par rapport aux travaux de 2002 qui s’étaient conclus par la reconnaissance de la maîtrise et la confirmation de celle du doctorat de troisième cycle. Ce dépôt reflétait une méconnaissance de l’enseignement collégial et une dévalorisation du travail que nous faisons.

- Pour nous, les travaux de relativité salariale doivent se conclure par une structure salariale indépendante de celle des enseignantes et des enseignants des commissions scolaires, qui reconnaît notre appartenance à l’enseignement supérieur et qui rétablit la valorisation des diplômes de maîtrise et de doctorat telle qu’elle était en 2002.

- Nous leur avons aussi signifié que nous avions été très patients dans ce dossier et que l’évaluation du Conseil nous a montré que nous l’avions peut-être été trop.

- Nous cherchions, par cette rencontre, des éléments qui permettraient le rétablissement de la confiance de nos membres envers le processus d’évaluation des catégories mixtes.

La balle est maintenant dans le camp du Conseil du trésor. Nous attendons une réponse quant à d’éventuelles rencontres qui pourraient permettre des échanges fructueux sur la reconnaissance de notre emploi. »

Nous vous tiendrons au courant de tous les développements qui pourraient survenir dans ce dossier. La prochaine réunion du Regroupement cégep aura lieu les 19 et 20 septembre à Montréal et sera l’occasion de faire le point sur la situation et d’ajuster notre plan d’action si nécessaire.

Article précédent sur le même sujet :
« Relativité salariale : les professeurs de cégep déclassés » (8 septembre 2013).

Convention collective
Votre contrat de travail :
Manifeste
Le manifeste Faire de l'éducation publique la priorité nationale du Québec.
Administration du site

SPCFXG

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.